Fils RSS pour les
Articles
Commentaires

Voici trois total looks made by Manon Martin ! Que dire ? La photo parle d'elle-même... Coloré,  rétro,  vintage,  magnifique,  féminin,  poétique, léger et frais. Bienvenue dans l'univers très doux et mode de cette créatrice qui sait tout faire.

Je me baladais dans les allées du Salon Maison et Objet, et je dois dire que ce sont d'abord les robes de Manon Martin qui m'ont attirée. Pourtant, Manon Martin est avant tout modiste. D'origine marseillaise, avec des parents créateurs de bijoux et une grand-mère modiste, c'est tout naturellement qu'elle décide de suivre les cours de l'école de la chambre syndicale de couture parisienne, l'école de haute couture par excellence. Elle devient styliste -modéliste pour la première collection de Christian Lacroix. Rapidement, son attirance se porte vers les accessoires, et particulièrement les chapeaux. "Le chapeau, c'est un peu le point sur le I, c'est ce que l'on voit le plus dans une silhouette. Et puis cela permet de mettre de la fantaisie ou de l'humour dans une tenue. Les chapeaux m'ont toujours fait rêver".

Mais à l'époque, ce sont surtout les grandes coiffures qui sont à la mode, et les chapeaux ne sont pas encore l'accessoire qui finit parfaitement une tenue. Elle part donc chez Jean Barthet, le modiste en vogue des années 80', qui réalise les chapeaux des grands défilés et des princesses. Après un an et demi passé dans cette maison, Manon Martin part travailler pour Vénus et Neptune, marque spécialisée dans les mariages. Mais très vite, l'envie de réaliser ses propres chapeaux, et ses bijoux (Manon suit des cours dans une école de bijouterie),  arrive. "J'avais envie de suivre mes propres inspirations sans me soucier de l'avis de ma patronne" se souvient la créatrice, qui compte quarante-six printemps.

Elle monte une boutique, mais les chapeaux ne trouvent pas d'acheteur, la mode n'étant toujours pas disposée à coiffer les têtes de parures originales. Manon Martin devient alors costumière et relance une nouvelle boutique quelques années plus tard, en 1992, dans la rue de la mode à Marseille. Mais ses clientes lui demandent des tenues qui vont avec, et des collections de prêt-à-porter voient le jour. Une autre boutique rue de Turenne à Paris et une seconde à Marseille pour sa collection de prêt-à-porter suivent. Les salons professionnels apportent aussi un grand succès à la créatrice, notamment auprès des grands magasins américains et japonais. Sa collection enfant cartonne, et elle se retrouve dépassée par le succès.  "Trois boutiques, onze employés, je me perdais un peu. Je ne faisais plus trop ce que j'aimais et je ne m'amusais plus".  Alors Manon Martin ferme petit à petit ses boutiques, et se concentre uniquement sur les chapeaux, les bibis, les sacs et les bijoux (oui, ça fait quand même beaucoup !).


Ses chapeaux sont en feutre, laine, mohair ou lapin pour l'hiver. L'été, le coton, la soie et la paille sont au rendez-vous. Les tissus proviennent d'Allemagne, d'Italie, des Pays-Bas, d'Angleterre et de France. L'inspiration vient d'ailleurs essentiellement des matières, même si pour Manon Martin, "tout est sujet à inspiration". Les femmes qui craquent pour ses chapeaux sont de tout âge, mais ont toutes un caractère affirmé, qui leur permet d'oser porter le chapeau.

Aujourd'hui, et depuis trois ans, la créatrice travaille à nouveau seule, et laisse parler ses envies. C'est pourquoi elle a refait une collection prêt-à-porter avec des robes très douces et printanières. "J'aime ce qui est rétro, nostalgique. Il y a toujours sur mes vêtements un petit côté boudoir agrémenté par des petites plumes ou des petites broches, que les clientes peuvent enlever si elles souhaitent rester plus classiques".

Manon Martin est distribuée dans une cinquantaine de boutiques en France et dans le monde, et vend aussi sur son site internet. Pour l'instant, il n'est pas question d'ouvrir une nouvelle boutique, "même s'il ne faut jamais dire jamais" dit-elle. "Ce que je souhaite avant tout, c'est rester à dimension humaine, ne pas trop m'éparpiller, être zen et détendue quand je crée. Et surtout, garder l'amusement". Un très joli parcours pour cette créatrice qui a su garder la tête sur les épaules et rester elle-même, ce qui est loin d'être toujours le cas !

Vous aimez ? Que préférez-vous chez Manon Martin ? Ses chapeaux ? Ses bibis ? Ses bijoux ? Ses robes ? Tout ? 

 

Auteur : Agathe Descamps
Nb posts : 216
Tous ses posts

6 réponses to “Manon Martin : chapeaux, bibis, accessoires et robes pour un total look vintage et féminin”

  1. Béaba says:

    c’est fini? à tout jamAis????
    vous me manquez!

  2. je découvre tout juste ce blog je me régale

  3. Laurence says:

    Je suis fan absolue de ses serre-têtes ! ça fait un look féminin et désuet, juste ce qu’il faut pour être intemporel, non ?
    L’hiver dernier j’ai acheté les pantoufles en fourrure de lapin : un délice pour mes petons quand je rentre à la maison.
    Je suis contente qu’on parle de vous Manon Martin, car je trouve que vous avez beaucoup de talent.

    • manon martin says:

      merci ,je suis très touchée et flattée par vos compliments, ça fait du bien de savoir que mes créations peuvent vous donner un peu de bonheur dans un monde qui mérite que l’on se fasse plaisir plus souvent!!!
      à bientôt
      manon martin