Fils RSS pour les
Articles
Commentaires

 

Nous sommes en plein dans la saison des mariages. Je ne suis pas trop fan des chapeaux et bibis en tous genres, mais Claire Deschaseaux, créatrice de Fil en Chapeau, m’a fait changer d’avis quand je me suis rendue au premier Salon des arts et de la création de Puteaux ! En effet, en tant que témoin au mariage d’une amie, je me dois d’être à la hauteur. Le chapeau ou le bibi permet souvent, dans ces occasions, de faire la différence.

 

 

C’est exactement ce qu’aime Claire Deschaseaux dans la création de chapeaux de mariage : "J’aime le côté festif, exceptionnel et les couleurs très vives des chapeaux de cérémonie". La créatrice, qui a commencé cette activité il y a trois ans, compte une cinquantaine de prototypes actuellement. Mais elle fait surtout de la création sur-mesure. "J’aime beaucoup les relations humaines, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai fait une école de commerce, afin de devenir RH. Arès un an de CDD,  je me suis dit que si je ne tentais pas la création maintenant, je ne le ferai jamais". Quand elle se renseigne sur les formations, elle en trouve une de modiste au Greta de la mode : "Je l’ai découverte une semaine après la rentrée, et il restait une place. Tout s’est fait très vite : quatre jours plus tard, je commençais la formation !"

 

 

Si cela fait trois ans que Claire Deschaseaux crée des chapeaux, elle a lancé sa marque en janvier dernier, pour prendre le temps de créer ses modèles, trouver les bons fournisseurs et voir si ses créations plaisaient parmi ses amis. Le bouche-à-oreille fonctionnant très bien, c’est régulièrement que Claire reçoit ses clientes chez elle pour discuter du modèle qu’elles souhaitent et l’assortir à la tenue.  De Fil en chapeau propose donc des chapeaux haut de gamme, qui se sont pas donnés, en raison du coût des matières premières : sisal, buntal, fibre de banane, crin, volettes, perles etc. Ses modèles, Claire les réalise au feeling : "Je ne dessine rien. J’ai une petite idée dans la tête mais c’est ensuite le toucher de la matière qui me guide et m’inspire".

 

 

La créatrice ne vit pas de ses créations. "Il faut vraiment beaucoup de volumes pour en vivre. Mais je remarque que les gens aiment se faire plaisir pour une grande occasion, le mariage de leurs enfants, de leurs frères et sœurs, de leurs bons amis. Il y a le côté affectif qui déclenche l’achat". Il faut dire également que Claire Deschaseaux arrive à un moment où le rétro, les headbands chics et les serre-têtes décorés font un retour en force, et donc porter des accessoires pour les cheveux est devenu un peu moins exceptionnel. "Les chapeaux se sont beaucoup transformés et il y a de moins en moins de capelines. Les accessoires sont plus discrets, plus adaptés aux jeunes, et pas seulement à la belle-mère !"



Claire Deschaseaux créé des chapeaux et des accessoires de mariage de février à novembre, et pendant l’hiver, elle propose des feutres pour homme comme pour femme et des chapeaux de pluie pour les mamans. "Avec la poussette et les enfants, c’est compliqué de tenir un parapluie !". La créatrice ne se voit pas du tout déléguer la création de ses chapeaux : "ce sont des modèles uniques, alors je ne peux pas demander à quelqu’un de faire des chapeaux pour moi ! Et puis c’est aussi la grande différence entre la formation de modiste et de chapelière, l’une est plus 'modèle unique' alors que l’autre forme à la fabrication en petites séries. De plus, un chapeau va avec une personnalité, donc c’est important de discuter avec la personne afin qu’elle ait quelque chose qui lui ressemble, surtout pour des occasions spéciales".

 

 

La créatrice espère pouvoir vivre de ses chapeaux. Le cas échéant, elle aimerait continuer à travailler dans le secteur de la chapellerie, ou pourquoi pas revenir aux RH, après avoir tenté sa chance et vécu une expérience.

 

Vous aimez les chapeaux de Claire Dechaseaux ?

Vous portez souvent des chapeaux au quotidien ?

Et lors des cérémonies ?


Pour celles qui aiment les chapeaux de Claire Deschaseaux, elle organise une vente privée ce mercredi de 17h à 22h, jeudi et vendredi aux mêmes horaires. Toutes les infos ici.
Auteur : Agathe Descamps
Nb posts : 216
Tous ses posts

Les commentaires sont fermés.