Fils RSS pour les
Articles
Commentaires

Cela fait un petit moment que ces pêle-mêle ont été faits et offerts. Et je suis assez fière, car ils ont fait sensation ! Mais je vais aussi pouvoir vous dire ce qu'il ne faut pas faire (et que j'ai fait 🙁 ) pour qu'ils soient parfaits.

Quand j'avais rencontré Adeline Klam l'année dernière, la créatrice m'avait offert un joli pêle-mêle moderne, tout en longueur. Depuis il est en face de mon bureau, mais je dois reconnaître qu'après un an, on ne voit plus trop le joli papier japonais !

Il y a un an aussi, j'avais trouvé des plaques métalliques et des aimants super puissants (assez hallucinants la force qu'ils ont !), au salon l'Aiguille en Fête chez Passion Aimants. Je ne suis vraiment pas déçue :  la plaque métallique se découpe facilement (ciseaux), attention toutefois aux petits fils qui restent après le découpage, je vous conseille de les limer.

Bon, ce tuto est un peu confus, mais en même temps, si j'ai réussi à le faire, vous n'avez aucun souci à vous faire !

Je résume.

Ce qu'il vous faut :

  • Une plaque métallique (avec une plaque, j'ai fait quatre pêle-mêle, un peu plus larges que ceux de Adeline Klam pour qu'on voit le papier). A découper avec des ciseaux.

 

  • Des aimants (les ronds en couleurs viennent de chez Adeline Klam). J'ai mixé les aimants classiques avec les colorés, et j'en ai mis 6 par pêle-mêle, mais je pense que huit c'est bien aussi car sur le mien j'en utilise huit. Trop d'aimant va inciter à mettre trop de photos, et on ne verra plus le joli papier.

 

  • De la colle basique et une paire de ciseaux

 

  • Du joli papier, japonais ou tout autre papier qui résiste à la colle 🙂 Avec des longues feuilles, c'est plus simple, mais vous pouvez aussi mixer les papiers

 

  • Du masking tape pour finir les contours du verso et masquer les coupes parfois imparfaites du papier. Surtout utile quand on mixe les papiers, ça fini parfaitement. De préférence, choisir des couleurs assorties au papier !

 

  • Une petite attache (ou au choix, rien du tout, vous pouvez aussi faire un trou dans la plaque ). Ayant oublié et ne voulant pas abîmer le papier, j'ai ajouté des attaches autocollantes trouvées chez Cultura et je suis plutôt contente du résultat.

 

  • Ce qu'il ne faut pas faire : à trop vouloir me la jouer genre moi je crée, je suis une artiste (pfffuuu), j'ai voulu faire un petit support en carton afin de donner plus d'épaisseur au pêle-mêle. Mais en séchant le carton fait gondoler la plaque, et malgré tous les dicos mis dessus pour l'aplatir, ce n'est pas plat à 100%. (Bon une fois sur le mur, ça ne se voit pas mais quand même !). Même si la plaque vous paraît très fine, elle se suffit à elle-même.

Et voilà le résultat 🙂 Sympa non ? J'en profite pour vous souhaitez un excellent week-end !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Auteur :
Nb posts : 196
Tous ses posts

9 réponses to “Pêle-Mêle handmade moderne avec les papiers japonais Adeline Klam (DIY)”

  1. Florence dit :

    C’est magnifique, je suis fan !
    Merci pour ce tuto.

  2. ViRginiE dit :

    Super joli!!!
    Merci pour ce chouette tuto!

  3. Lise dit :

    Oh c’est très joli ces pêle-mêles! Et ils sont tellement beaux tes papiers Adeline! 😉

  4. Merci pour ce tuto! c’est très tentant.

  5. aL&Co dit :

    très joli !

  6. Océane dit :

    Mais c’est très joli ! Et où peut-on acheter ce genre de plaques métal ? Au BHV ? J’ai une idée de pêle mêle en tête depuis un moment, ça serait l’occasion de me lance 🙂

    • Agathe dit :

      Tu as le lien de la nana a qui j’ai acheté les plaques dans le billet 🙂 Bises et bonne journée !

  7. ju dit :

    c’est trop beau!!!

  8. powings dit :

    Très sympa 🙂