Fils RSS pour les
Articles
Commentaires

On repère de loin  les robes de Serena de Fiore. Des couleurs éclatantes, des jolies coupes et des matières délicates telles que la soie. Quand on s’approche, on découvre une doublure qui est aussi belle que l’extérieur, soignée à souhait. C’est ainsi que je me suis directement dirigée vers le stand de la créatrice au salon T Mode qui s’est déroulé en mars dernier.

Et puis Serena de Fiore commence à parler avec son accent italien qui chante. Elle me raconte sa passion, pose des questions sur le blog, s’enthousiasme, son stand est entouré d’énergies positives. Normal, Serena vit pleinement son nouveau métier de créatrice, puisqu’elle a lancé sa marque en 2009 après avoir été enseignante d’italien à Paris pendant 10 ans. "J’avais deux passions quand j’ai débuté mes études, les langues étrangères et la mode. Les dernières années pendant lesquelles j’enseignais, la création me préoccupait beaucoup. Alors j’ai décidé de prendre des cours de couture pour me créer mes propres vêtements, et j’ai ensuite suivi les cours de décoration d’intérieur de l’école Boule pour apprendre à dessiner, ces cours m’ont complètement libérée, notamment en ce qui concerne l’approche de la couleur, et le dessin. Car traduire des idées de vêtements en croquis est quand même beaucoup plus simple que de passer par le langage !". Alors Serena coud ses vêtements, et ses amies lui en demandent ! La machine est lancée. "De pièce en pièce, la collection s’est construite".

En hiver, la créatrice propose des robes en laine et en soie, qui sont la plupart du temps réversibles. (d’où les très jolies doublures). Elle utilise également des lainages de costumes d’homme car elle trouve que le tissu tombe parfaitement. L’été, elle propose davantage du lin et du coton.  Son style ? "Chic parisien. J’espère que les gens perçoivent ce que je veux créer, c'est-à-dire un vêtement féminin, chic, et tout à fait portable en journée comme en soirée, en modifiant juste les accessoires". La créatrice se plait à créer des vêtements qui contribuent à embellir toutes les femmes, et pas seulement une taille 36.

Serena a deux inspirations majeures : Paris et Rome, entre lesquelles elle partage sa vie. "Après toutes ces années passées en France, après avoir énormément appris sur moi, sur la mode, sur la culture française, je me suis dit que retourner à Rome serait un très bon complément, tout en gardant un pied à Paris !". A Paris, Serena de Fiore est présente uniquement au salon T Mode, parce qu’elle trouve qu’il lui correspond bien. A Rome, "où il y a beaucoup moins de marchés de créateurs" souligne-t-elle, elle vient de prendre ses quartiers dans un showroom qu’elle partage avec d’autres créatrices.  Serena, qui vient tout juste de fêter ses 41 ans fin avril (Buon Compleanno !), ne regrette pas d’avoir donné une nouvelle orientation à sa vie assez tardivement. "Je suis très contente d’avoir vécu ce que j’ai vécu, ce parcours était nécessaire pour trouver ma voie. Je l’ai fait sans me jeter à l’eau, très progressivement".

La créatrice ne gagne pas encore sa vie. Elle réinvestit tout ce qu’elle gagne dans la marque. Elle projette d’ailleurs de créer des vêtements pour enfants assortis aux robes qu’elle propose pour les mamans. Elle souhaite aussi refaire son site. Elle a la tête qui fourmille de projets. Et pourtant, son maître mot est "la lenteur". Lenteur de la création, attente du produit fini, recherche des tissus, des rubans, des détails, processus de maturation de l’idée.  "Ce travail, que je réalise à échelle artisanale, me permet de faire pleins de métiers différents en même temps. On a le côté créatif, commercial, et on fait de la communication. Les journées ne sont pas monotones !", explique la créatrice qui ne se sépare pas de son calepin à croquis.  Les tissus de Serena viennent de France ou d’Italie. "Je préfère réduire ma marge et proposer une création de qualité. C’est une philosophie !".

Et vous, que pensez-vous des créations de Serena de Fiore ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Auteur :
Nb posts : 196
Tous ses posts

2 réponses to “Serena de Fiore : une créatrice de mode italienne qui propose un style « chic parisien »”

  1. daniela cavuoto dit :

    fantastica collezione!!!! mi piacerebbe vederla dal vivo.
    daniela cavuoto,nipote di massimo grimaldi e di stefania verdino

    • daniela cavuoto dit :

      mi comprerei mille tue creazioni!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      sempre da daniela cavuoto, nipote di « zio massimo » e di stefania