Fils RSS pour les
Articles
Commentaires


Contrairement à ses créations très colorées et pleines de peps, Delfine est assez discrète. La créatrice de Matûvû Créations fume sa cigarette seule devant la vitrine de la boutique éphémère d’A Little Market qui a pris ses quartiers en mars dernier au Lieu 37. Mais dès que j’engage la conversation, Delfine s’anime en me racontant la vie qu’elle mène. Qui est tout à fait passionnante et qui suit trois mots d'ordre : passion,création et association.


Parce que Delfine est animée par le théâtre depuis toujours. D’ailleurs, elle a fait des études pour devenir comédienne et a monté sa compagnie de théâtre, Babayaga, il y a quinze ans. "La compagnie est composée d’une dizaine de personnes. Nous faisons du théâtre de récit et nous travaillons toujours avec des musiciens". Avant, il y a deux ans à peine, Delfine se partageait entre le théâtre et son travail dans une galerie d’art associative. Mais la galerie a fermé. Dans le même temps, Delfine perd sa tante. "Elle était couturière, et elle me fascinait. Tout le temps où elle a vécu je n’ai jamais osé toucher une aiguille. Elle avait laissé tout son matériel, tous ses tissus, et je m’y suis mise six mois après. Moi qui n’avais jusqu’alors jamais touché une aiguille de ma vie, je peux te dire que ma mère a encore du mal à s’en remettre !" me raconte Delfine.

Alors Delfine se lance. Au départ, elle fait des broches, "beaucoup beaucoup de broches. Cela me permettait de créer car de toute façon je ne savais pas faire un patron". Alors Delfine habille sa famille et ses amies avec ses broches, pendant un an. Elle lance sa marque, Matûvû (inspirée  du nom d’une princesse de l’illustratrice Rebecca Dautremer) en octobre 2009. La créatrice reconnaît que sans les encouragements de son amie Catherine Rebeyre, peintre illustratrice, elle ne se serait peut-être pas jetée à l’eau. "Catherine organise régulièrement des portes-ouvertes dans son atelier au cours desquelles elle invite un autre créateur. Elle m’a donné une échéance en m’en proposant une, et ça m’a énormément boostée".

En créant sa marque, Delfine diversifie ses créations et propose des bijoux. "Je travaille toujours avec le stock de ma tante car j’utilise de très petites chutes de tissus. L’une des phases que je préfère est l’imagination, les associations de couleurs". D’ailleurs, ce sont les couleurs qui m’ont attirée vers son stand lors de la soirée ALM.

La créatrice aimerait aussi développer des accessoires pour cheveux, mais elle veut prendre son temps. Le temps d’apprendre. En raison de son travail de comédienne, Delfine travaille par à-coup soit pour le théâtre, soit pour la création. Elle a trouvé son équilibre entre ses deux passions. A terme, elle aimerait adhérer à une association de créateurs, car travailler seule n’est pas sa tasse de thé. "J’ai besoin de collectif, d’échange". Elle souhaiterait aussi développer les ventes privées chez des particuliers. "J’adore ! L’ambiance est vraiment détendue et on a des vrais retours sur nos créations". Mais les salons, elle apprécie aussi. Vous pourrez d’ailleurs retrouver Matûvû créations au prochain salon Court Circuit du 29 avril au 1er mai.

Et vous, que pensez-vous des créations de Delfine ? Vous aimez les bijoux en tissus ? Vous en portez souvent ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Auteur :
Nb posts : 196
Tous ses posts

7 réponses to “Matûvû créations : vous avez déjà vu des bijoux en tissu qui vous habillent autant ?”

  1. Cat dit :

    Au top Delfinette!!!!!
    Ravie de t’avoir jetée à l’eau

    • Agathe dit :

      Merci Catherine d’avoir motivée Delfine ! Et merci aussi pour tes superbes illustrations 🙂
      Je sais que tu seras à Court Circuit avec Delfine et Géraldine, je ferai en sorte de passer même si l’agenda est serré 🙂 Bonne journée !

  2. NICKY dit :

    Les bijoux crées par DELFINE, c’est super beau et original. Je suis fan

  3. Merci Agathe 😉

    • Agathe dit :

      Avec grand plaisir Delfine ! Et je viendrais bien découvrir ta compagnie de théâtre ! Tiens moi au courant quand il y a des représentations, surtout que je ne suis pas loin 🙂

  4. Elsa dit :

    j’aime beaucoup ce mélange! les coussins japonais, toujours le must !!